dimanche 19 mai 2013

L'homophobie décontractée


La loi est pourtant promulguée mais certains ne digère pas et deviennent comme fou, Christine Boutin n'est pas la seule a brandir la bible, de nombreux élus menacent de ne pas célébrer de mariage entre deux personnes de même sexe. Même si l'amende risque d'être salée pour ceux qui refusent, il y en a, comme ce maire de Thorigny-d'Anjou, qui disent être prêt à tout, comme risquer la prison.
Michel Villedey, maire de droite sans étiquette, mais dorénavant affiché homophobe dit suivre sa liberté de conscience, il respecte la loi quand elle va dans son sens mais pas celle du mariage pour tous. Elle est contraire, contraire à quoi? On se le demande mais finalement on comprends vite, il est catholique pratiquant.
Même s'il jure que sa foi religieuse n'a rien à voir et que pour lui le mariage c'est en principe un homme et une femme, son intégrisme est vite en évidence et les clichés de parfait abruti sont vite déballés puisqu'il évoque la polygamie au bout de deux phrases dans une interview au Parisien.
Pourtant il ne se sent pas homophobe, il dit qu'il a des amis homosexuels et qu'il les respecte. Comme d'habitude, ce besoin de justifier d'avoir des amis d'un autre "genre", un peu comme l'amie noire de Nadine Morano ou mes amis qui roulent en diesel.
Ce Michel Villedey est un sale con comme on en trouve chez les ploucs mais ce qui est nouveau c'est que celui là est élu et qu'il répand son intolérance dans un journal grand public, l'homophobie décontractée.
Il est prêt à aller en prison pour ne pas respecter une loi de la République, j'espère, s'il y met les pieds, qu'il y prendra du plaisir.

9 commentaires :

  1. Après tout, laissons les parler tous autant qu'ils sont, la paroles libère. Et quand ils n'auront plus rien à dire, on peut espérer qu'ils se tairont ... ou pas, mais on s'en fout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pour autant pas ce que le maire de Thorigné - qui est aussi président des Vins et crémants "Langlois-Château" a dit de plus choquant. Lisez donc le Courrier de l'Ouest du 20 mai 2013 dans lequel il affirme que le mot "paire" doit désigner les couples homosexuels pour la raison suivante "On dit un couple de perdreaux et une paire de chaussettes, c'est ainsi. Quand on transforme la langue, on transforme la civilisation" !

      Supprimer
    2. Il me rappelle un peu Jacques Myard.

      Supprimer
  2. Effectivement !!!
    Cela dit, beaucoup de psychanalystes pensent que ce sont les moins "au clair" avec leur propre sexualité qui sont les plus virulents ...
    Faut-ils qu'ils ou elles donnent des gages de leur vertu ?

    RépondreSupprimer
  3. La liberté d'expression est accessible à tout le monde, et je préfère que les détracteurs du mariage homosexuel, qu’ils soient maires ou autres, s'expriment honnêtement sur leurs opinions afin de pouvoir comprendre ce qui les empêches d'accepter cette loi qui signifie pour beaucoup reconnaissance et acceptation dans la société.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que tout le monde a droit à la liberté d'expression mais de là à entendre un élu de la République dire qu'il est prêt à ne pas respecter une loi il y a une limite aux bornes comme dirait l'autre.

      Supprimer
  4. Qu'il aille au gnouf ! Et quand il y sera, il verra peut être ce que ça fait de laisser tomber sa savonnette pendant la douche...

    C'est pas gentil c'que j'dis, hein ?!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...