mardi 18 septembre 2012

Richard n'aime pas les PD


Richard est un pilote viril de Marseille et il souhaite que cela se sache alors quand il a reçu son gros scooter en concession, quelle ne fut pas sa surprise quand il a montré son acquisition aux collègues et à bobonne! Sa plaque d'immatriculation se termine avec les deux lettres P et D, 'culé! Lui le tombeur de ces dames, le vrai mec, le (surement) supporter de l'OM avec Pédé écrit sur sa mob? Le coup a du être rude, il n'a pas apprécié et il a filé droit vers la préfecture des Bouches-du-Rhône et même vers le ministère de l'Intérieur  pour pester parce PD c'est grave et que ce n'est pas pour lui, il veux faire changer ça à tout prix. FN à la limite oui, PD non!
Mais il était sur de se retrouver dans le mur avec une demande pareille, on ne change déjà pas son numéro comme ça et le tribunal administratif qui recevra sa plainte devrait même lui donner une belle volée pour sous-entendu homophobe de gros beauf affiché.
Le journal Le Parisien qui relate l'histoire de Richard ne fait pas mieux puisque dans l'article, le journaliste donne les dates à risque de tomber sur une immatriculation un peu limite avec les prochains WC, FN, PQ, QQ, KK et...PD qui sortiront. 
Finalement, Richard avec ses idées de merde aurait bien mérité un WC sur sa chiotte.

13 commentaires :

  1. J'ai vu le Parisien, hier, de loin. Corinne dont je parle dans le blog le lit avant que j'arrive. Quand je suis arrivé, hier, elle en était justement à cet article. Elle levait les yeux au ciel, signe que c'est n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, à l'image de certains automobilistes en fait.

      Supprimer
  2. C'est rigolo, çà.
    EDimanche, je suivais un camion de ramassage des ordures ménagères avec justement les lettres KK en finale. Il fallait le faire.
    Bien vu !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'époque de la série CKK dans le 95, j'avais vu le 406 sur une 406 coupé, belle résa mais les lettres gâchaient tout.

      Supprimer
    2. Dans les BdR, à l'époque des lettres, le KK avait été réservé à la S/Préfecture d'Arles. Par contre on n'a pas eu droit à QQ.
      Par contre je souviens avoir pu négocier (c'était peu après le milieu du siècle dernier) mon année de naissance et mes initiales comme immat d'une Vespa.

      Supprimer
  3. Mon dieu ! C'est prémonitoire. Vu mon neveu avec sa nouvelle caisse ce We, les deux dernières lettres sont P et D, plus le numéro du département. Il se marrait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le nouveau système d'immatriculation on y revient vite alors qu'avec l'ancien c'était une seule fois. Je me souviens de l'époque où dans le Nord on en était à la série Px, les gens essayaient d'éviter le PD 59 et le PQ 59 en retardant la nouvelle carte grise.

      Supprimer
  4. Non franchement, avez vous 2 sous de jugeote ou êtes vous complétement taré ? moi qui suis homo, je ne voudrais certainement pas avoir "PD" sur ma voiture, je vous le rappelle "PD" est une insulte et non un qualificatif. C'est avec des gens comme vous que notre cause n’avancera que très lentement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oh du calme hein, ce n'est pas moi qui le dit.
      Moi j'en ai rien à foutre d'avoir P et D sur ma plaque, ça ne veut rien dire.

      Supprimer
    2. Oui hein, non mais allo quoi!

      Supprimer
  5. Excusez mon ton, c'est vrai, mais juste pour dire qu'il n'y à pas seulement les "beaufs à bière" qui ne veulent pas de plaques d'immatriculation risible. Non franchement c'est compréhensible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas grave du tout, il y a eu d'autres exemples beaucoup plus grave comme SS ou SA qui ont même été interdit dans certains départements pour des raisons historiques. Dans la Haute-Garonne, la série AZF a aussi été supprimé.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...