jeudi 5 septembre 2013

La tactique municipale de Gaudin


Jean-Claude Gaudin, 125 ans et maire de Marseille depuis des lustres ne manque pas de culot ou d'humour si il a encore toute sa tête ce que je ne doute pas en constatant qu'il est déjà fin prêt pour sa énième campagne municipale.

Le vieux roublard, grande gueule marseillaise et mauvaise foi des plus fidèles de l'UMP s'est plaint dans la presse après avoir accueilli avec colère l'annonce de renforts policiers à Lille.  S'estimant être une victime du mépris du gouvernement, celui-ci ne lui octroierait pas assez d'effectif de police.
Evidemment, pour mettre le maximum de monde dans sa poche après les nombreux meurtres dans sa ville de mafieux, il mêle les pauvres habitants sans les connaître, un peu comme quand la droite parle de classe moyenne, "Une fois de plus, le gouvernement socialiste méprise les Marseillais ! Il y a un an jour pour jour, lors du comité interministériel, le premier ministre avait annoncé des renforts de police à Marseille qui n'arrivent qu'au compte-gouttes". 
Le compte-gouttes est une expression du sud pour quantifier de façon minorée l'arrivée de compagnie complète de CRS et de policiers enquêteurs pour assurer la sécurité d'une ville. Par exemple à Nice, Eric Ciotti peut dire qu'il installe des caméras de sécurité au compte-gouttes, ce qui permet de minimiser aussi une politique sécuritaire foireuse.
Oui, Jean-Claude Gaudin a toute sa tête malgré son âge avancé mais il a la mémoire sélective, il a oublié de remercier Manuel Valls pour les renforts de police envoyés et il a aussi oublié de rappeler à ses administrés qu'il avait appuyé Nicolas Sarkozy sur la décision de passer au Kärcher les effectifs de la Police et de la Gendarmerie en supprimant 12 469 postes.
La ville de Marseille est devenu dangereuse dans certains quartiers, on peut faire confiance à son maire d'avoir protégé les plus vernis, ceux de son électorat et d'avoir volontairement laissé à l'abandon les autres pour des raisons électorales. Pas sûr que ça fonctionne pour 2014, je sens bien l'aller simple vers la maison de repos pour Jean-Claude Gaudin.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...